les nuisibles 1
HUMOUR

Les Nuisibles – chapitre 1

Comment reconnaître et protéger un nuisible avéré ? 

Le nuisible du latin Novicis est avant tout dépourvu de tout sens du bien commun.

Sa principale idée est de faire chier son prochain.

Le nuisible est vil, souvent laid et habillé n’importe comment… ce qui le rend particulièrement ridicule.

Le nuisible pratique la malversation et les magouilles essentiellement contre les établissements publics, comme par exemple les centres des impôts.

La pauvreté intellectuelle du nuisible se traduit par un « j’men foutisme » des plus navrant. En effet cet individu se fout du tiers comme du quart et même parfois du quart comme du tiers.

Il existe plusieurs catégories de nuisibles et on les rencontre dans les contrées les plus diverses et les plus reculées.

On peut observer le nuisible le plus brutal dans le département des Ardennes. A certaines heures, on peut le voir « trainasser » dans des bistrots PMU.

D’un abord plutôt affable au départ mais à l’issue d’un pari hasardeux il devient vite belliqueux et profère des propos orduriers du plus bel effet du genre « je vous pisse à la raie, ne vous en déplaise « .

Le nuisible se reconnaît aussi à son obsession maladive à vous parler de ses trois thèmes favoris : le football, les chevaux de courses et le rock and roll. Tout cela dans un langage imagé et particulièrement vulgaire.

Le nuisible est paresseux,  menteur, capable des pires saloperies, bref c’est un jouissif fouteur de merde.

 

La promiscuité avec le nuisible est bien entendu déconseillée aux femmes enceintes.

Attention il existe des contrefaçons de nuisibles, on les appelle « les petits connards » ils se reconnaissent facilement à leurs éructations tribales qu’ils appellent entre eux « le rap ».

Le vrai,  le pur nuisible lui est souvent affalé dans un canapé, tige au bec et Heineken à proximité : il mate un vieux film en noir et blanc qui parle de singes et de singeries.

Conclusion, si vous rencontrez un où une nuisible prévenez immédiatement le CPDDN (Centre de Protection Des Derniers Nuisibles).

Votre action permettra aux générations futures de toujours pouvoir contempler (probablement en captivité malheureusement) cette espèce devenue très rare à l’état sauvage et bientôt en voie d’extinction.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *