CINEMA

Le Bilan de Janvier 2017

Bienvenue à toi ! Je te présente mon premier bilan cinématographique du mois : janvier 2017. 

Ce mois-ci, j’ai vu pas mal de films tournés autour d’une thématique essentielle : les icônes féminines des années 50-60 : Marilyn M et Audrey H, que je ne te présente pas.

Tu vois, lorsque je découvre quelque chose qui me touche pour quelque raison que ce soit, cette découverte devient alors une véritable fixation, je vais rentrer dans une boulimie, une consommation abondante du sujet en question ! Obsessionnelle ? Tu commences à me cerner c’est bien ! Cyclique ? oui aussi ! 

Parlons peu, parlons bien… (encore une expression old school !)

Voici le bilan des films que j’ai vu en Janvier !

Après avoir épuisé ma ressource en film « Hepburnien », je me suis un peu égarée, il faut bien le reconnaître, avec un super teenmovie des années 80 (qui te fait un bien fou ! Look et dialogues vintage assurés!), et… La Reine des Neiges, que je n’avais jamais vu…Oh ça va hein…!!! En tout cas, j’ai bien aimé.
J’ai ensuite découvert un Yves Montand que je n’avais jamais vu ailleurs que dans La Folie des grandeurs (Oui, honte sur moi…), et je ne savais pas qu’il avait joué aux côtés de Marilyn… C’est un film vraiment réussi !

Et pour finir, trois films de Marilyn… avec un Niagara surprenant et une Marilyn
manipulatrice ! J’ai beaucoup aimé aussi !

Ce qui nous amène, pour le premier mois de l’année 2017, à un total de 12 films !
Une diversité assez faible, donc une constante dans les thématiques ! On ne peut pas tout avoir !

Le film qui aura donc retenu particulièrement mon attention ce mois-ci est… Funny Face ! Il a obtenu un 5/5, autant dire une perfection ! On voyage, on danse, on chante !… on pleure (un peu ? moi je pleure pour un rien, faut que tu saches !), on voit aussi de beaux vêtements, une belle histoire d’amour…et beaucoup d’humour !

J’aurai l’occasion de t’en reparler, mais je me rends compte que les films à succès des dernières années ont souvent un film « parent »… un film qui a initié un autre scénario.
Exemple : Pour moi, « My fair Lady » est un mix entre « Pretty Woman » et « Un Fauteuil pour deux ». Mais je t’expliquerai tout ça plus tard !

Funny Face devient très rapidement pour moi, un film incontournable, un film doudou, qui m’apportera le plaisir, le réconfort, et l’évasion dont j’ai besoin quand je choisi de revoir un film qui compte pour moi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *