MUSIQUE

Ange, Patti, Michel et tous les autres

Ah la musique, pourrait-on vivre sans musique ? Pourrait on continuer à affronter ce qui n’est que tracas,  emmerdements, compromis, compromissions, c’est à dire la vie… Que dis-je notre simple vie quotidienne sans la bouée d’oxygène que nous procure l’écoute d’un son, d’une mélodie, d’une voix…

Personnellement, je penses que non bien sur et vous aussi probablement.

Je voudrais vous faire partager, à travers les concerts que j’ai eu la chance et parfois le privilège de voir, les principaux moments d’émotions musicales que l’expérience de la musique « en vrai » procure et a procuré au jeune homme que j’étais puis au beaucoup moins jeune que je suis.

En effet, se rendre à un spectacle vivant se compose toujours de trois phases : l’avant, le pendant et l’après.

J’aimerais vous parler des heures et des minutes qui précédent la représentation qui pour moi sont quelque fois le ou les moments les plus excitants, les plus exaltants, parfois les plus stressants et même les moments les plus énigmatiques.

Avant d’aller à un spectacle, il y a une attente, une forme de dimension qui dépasse le quotidien. En me rendant à la salle où a lieu l’événement destiné à nous rendre   » heureux « , je rencontre par hasard le plus souvent des inconnus et tout de suite je les trouve sympathiques, ils ont souvent le sourire aux lèvres et sont d’humeur engageante.

 Je me dis que les gens qui ont décidé d’aller voir comme moi  tel ou tel artiste sont forcément des personnes bien comme il faut.

Et puis une fois bien installé dans la salle, j’aime regarder qui il y a autour de moi, sentir l’atmosphère qui y règne, tout cela faisant partie intégrante du concert.

Lorsque les lumières de la salle fléchissent lentement et que les premières notes de musique font résonner en moi un sentiment de plénitude, je sais que c’est parti pour minimum une heure trente de plaisir et parfois de pur bonheur.

ANGE

Le groupe Ange, pour certains, est le plus grand groupe de rock français. ANGE est un groupe indéfinissable, inclassable, soit on adore – soit on déteste… Et puis NON , on ne peut pas détester ANGE !

C’est un parti pris, bien sur, mais tous les choix ou les découvertes musicales sont des partis pris.

J’ai du voir ANGE 3 ou 4 fois en concert, la première fois c’était à l’occasion d’un festival de musique rock à Couvin en Belgique au début des années 80. Je me souviens, c’était en plein air et ce soir la il a plu à torrent tout au long du concert mais qu’importe ils ont joué… et comment ! Et comment ils ont transmis au public leur générosité absolue et c’était magnifique. Pour ceux qui ne connaissent pas ANGE c’est le genre de groupe qu’il faut voir absolument en concert pour en ressentir la puissance, la poésie, l’originalité musicale, la folie… (ils se produisent toujours et pour longtemps j’espère !)

 

Dick ANNEGARN 

Au milieu des années 70, mon ami très cher Jean, l’être le plus drôle que j’ai jamais connu, frondeur, provocateur capable de toutes les insolences mais toujours avec classe et sans méchanceté. Jean était doué d’un sens de la répartie hors du commun. Avec lui tout était bon pour rire et faire rire. Jean était aussi un grand admirateur de la chanson française, il connaissait tout Brel et Brassens par cœur ! Et mon très cher Jean me dit un jour  » Viens avec moi, on va aller voir et écouter un nouveau phénomène de la chanson « 

C’est au théâtre de Charleville-Mézières que nous avons vu Dick Annegarn, chanteur complètement inconnu à l’époque. Cela a été une véritable révélation. On a vu entrer en scène un jeune gars dégingandé, guitare à la main qui, pendant une heure trente, nous a carrément enchanté : c’était magique !

Allez voir Dick Annegarn, il se produit toujours et de quelle façon ! Auteur compositeur interprète à qui on doit des chansons sublimes.

 

AU BONHEUR DES DAMES

C’était à l’occasion d’une foire aux oignons ou une kermesse quelconque au début des années 80. La veille, avec mes potes, on s’était mis un peu la tête à l’envers et on voulait surtout passer un dimanche après-midi tranquille à la campagne. Quand on a vu que ce groupe de rock parodique se produisait dans cette manifestation bon enfant, nous sommes allé les voir et ma foi c’était sympa. 

 

 

BEAU DOMMAGE la musique en douceur.

Cette fois le concert de ce groupe Québécois se déroulait, je m’en souviens très bien, à la salle Marcillet à Sedan. Nous étions en 1974 je crois et BEAU DOMMAGE (groupe Folk/Rock) triomphait avec notamment leur chanson mondialement connue et reprise par de très nombreux artistes. Cette chanson je vous la laisse découvrir ou redécouvrir.

A suivre…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *