CINEMA,  Vintage

Comment Audrey Hepburn est devenue ma meilleure amie

Généralement, on rencontre son ou sa meilleur(e) ami(e) à l’école, au cours de danse (foot), dans son quartier, pendant les vacances… Moi j’ai rencontré ma meilleure amie à la Fnac, dans le rayon “Classiques” à bas prix !

J’avais déjà entendu parler d’elle, je l’ai souvent vue dans les rayons “décoration”, sur des abat-jours, en forme de sticker pré-découpé, ou sur des fauteuils design ! Il y a aussi tous ces vêtements où figure son visage avec sa grande cigarette (comme la méchante dans les 101 Dalmatiens, Cruella c’est ça ?) En fait, au début je la détestais ! Elle m’agaçait… Je la voyais partout ! (Entre nous, c’était un peu kitsch tout ces objets dérivés…)

 

 

Pourtant, un après-midi où je flânais…, je la vis… avec sa grande cigarette (oui toujours comme Cruella), et je me suis dit “elle est sûrement sympa cette meuf, si tout le monde l’a dans son intérieur ou imprimé sur sa culotte !”

Ni une, ni deux…je m’empare du film “Breakfast at Tiffany’s”. Nous sommes rentrées ensemble à la maison, je ne savais pas à quoi m’attendre. Je l’ai donc mise de côté en attendant “le bon moment” pour se rencontrer… (car oui, je pense qu’il y a un “bon moment” pour rencontrer un film, et c’est très personnel ! Je t’en reparlerai une prochaine fois).

“Breakfast at Tiffany’s” m’a immédiatement fait comprendre que cette soirée avec Audrey serait la première d’une longue série. Coup de foudre instantané pour cette jeune femme pétillante, attachante, à la beauté si simple !

Il fallait trouver un moyen de se revoir ! Je l’ai retrouvée sous les traits de Sabrina (Sabrina), Ann (Roman Holiday), Jo (Funny Face), Eliza (My Fair Lady), Regina (Charade), Natacha (War and peace), Karen (La Rumeur) et Ariane (Love in the afternoon) ! J’aurais tellement aimé compléter cette liste, mais mon amie Audrey a eu une carrière plutôt courte à mon sens, et les autres titres sont plus difficiles à trouver…

Ces films restent néanmoins les plus beaux qui la caractérisent. Les années 50-60 sont aussi pour moi une période cinématographique exceptionnelle, de part l’esthétique, les réalisateurs comme Billy Wilder, Alfred Hitchcock, etc. et leur véritable démarche créative ! On prenait le temps de faire les choses bien, avec plus de passion, plus de richesse et de qualité… Facebook et Twitter n’existaient pas, et c’était pas plus mal !

Audrey Hepburn est une artiste très complète, sur les quelques 10 films que j’ai mentionnés, elle a exercé dans des registres très variés : comédie musicale, suspens, thriller, danse, chant, comédie, film historique…

Quand tu rencontres Audrey, tu veux être Audrey ! Tu veux ses fringues, tu veux ses cheveux, tu veux ses yeux, tu veux son sourire… (oui oui, je suis très objective !)

Après avoir vu “Breakfast at Tiffany’s”, tu ouvres les portes de ton placard et tu fais le tri dans tes vêtements, parce que désormais tu décides d’adopter LE LOOK d’Audrey Hepburn. 

Bon allez, soyons un peu plus sérieux… Audrey Hepburn est une icône intemporelle de la mode, et restera dans l’air du temps pour toujours.

Elle a su incarner l’élégance, le raffinement et la simplicité : tout le monde peut s’habiller comme Audrey Hepburn avec quelques pièces intemporelles : un pantalon noir ⅞, une marinière, des ballerines, une petite robe noire, un cardigan uni et un chemisier blanc…

Bon évidemment, il ne faut pas tout porter en même temps hein, je vous laisse le soin de faire des choix et des accords de bon goût !

Comme beaucoup d’artistes, elle s’est faite habiller par un créateur de renom : Hubert de Givenchy. Pour la petite histoire, quand Audrey Hepburn a sollicité Givenchy pour l’habiller, elle n’était que très peu connue, et le créateur a cru qu’il s’agissait de Katharine Hepburn (autre figure emblématique du cinéma). Quand il vit la jeune femme, il accepta finalement de l’habiller, mais faute de temps pour concevoir des créations sur mesure, il lui proposa des pièces de sa collection en cours, qu’Audrey accepta bien évidemment. Leur collaboration (et amitié) durera jusqu’à la fin de sa vie.

La talentueuse actrice a été, dans les dernières années de sa vie, ambassadrice pour l’UNICEF et a effectué de nombreux voyages d’études dans des pays d’Afrique et d’Amérique latine. Enfant sous-alimentée pendant la Seconde Guerre Mondiale, il était logique pour elle, qu’à son tour, elle œuvre pour la fondation qui a tant compté dans sa vie.

Je tenais à te parler de cette magnifique actrice, qui a été une véritable révélation ces dernières semaines… Au-delà d’un physique devenu icône, elle dégage pour moi une véritable simplicité et bienveillance qu’il est aujourd’hui difficile de retrouver chez les figures du cinéma contemporain. Partie évidemment trop vite, elle est devenue “ma meilleure amie” au sens figuré (mais tu l’auras sans doute compris) car elle m’apporte joie, réconfort et me permet de m’évader vers un univers de douceur et légèreté… des choses qui se font rares en 2017 sur cette planète !

Le mois de Mars s’achevant, je profite de cet article pour t’offrir un fond d’écran désigné spécialement pour toi ! (Pour le télécharger, je t’invite à faire un clic droit sur l’image et à « enregistrer l’image sous »)…

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *