CINEMA,  Vintage

10 bonnes raisons de voir ou revoir César et Rosalie

Nous sommes en 1972…

  • Véronique Sanson écrit et compose les chansons Besoin de personne, Comme je l’imagine et Chanson sur ma drôle de vie… rien que ça !
  • Disparaît l’immense acteur Pierre Brasseur.
  • Le chanteur, trop méconnu, Bobby Lapointe nous quitte et Menilmontant a perdu Maurice Chevalier.
  • Première diffusion à la télévision française de la série Colombo.
  • Sortie, entre autres, des films Délivrance de John Borman, l’Argent de la vieille de Luigi Commencini, Le Parrain de Francis Ford Coppola, Le charme discret de la bourgeoisie de Luis Bunuel, Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil de Jean Yanne et Dernier tango à Paris de Bernado Bertolucci .

 

Et puis le 27 octobre de cette même année, Claude Sautet sort son film César et Rosalie que je vous invite à voir (ou à revoir) pour ces 10 bonnes raisons.

  • Parce que César et Rosalie est vraiment un très bon film de Claude Sautet, peut-être son meilleur où il réussi à réunir ses deux acteurs fétiches que sont Romy Schneider et Yves Montand.
  • Parce que Romy Schneider illumine le film, Romy si belle, Rosalie si tendre, Romy si fragile, Rosalie si mélancolique…
  • Parce que Yves Montand interprète tel un empereur déchu, un César désespéré et soutenu maintes fois par l’énigmatique David, joué par un Sami Frey toujours aussi charmeur.
  • Parce que la scène où David lit la « Lettre de Rosalie » est un moment magique et inoubliable de ce film.
  • Parce que la musique de Philippe Sarde est superbe.
  • Parce que ce sont les débuts au cinéma d’Isabelle Huppert.
  • Parce qu’il faut absolument voir les scènes dans la maison de vacances à Noirmoutier où Rosalie nous apparaît moulée dans son sublime pull-over à gros carreaux très années 70.
  • Parce que ce film n’a pas vieilli, il est intemporel dans toute l’acception du terme.
  • Parce qu’il faut le voir en entier pour apprécier l’inoubliable scène finale où les dialogues de Jean Loup Dabadie, la musique de Philippe Sarde prennent toute leur place pour vous arracher les larmes…
  • Parce que c’est 110 minutes de bonheur, 110 minutes où aucune scène n’est superflue, 110 minutes qui vous enrichissent, vous transforment, 110 minutes qui vous transportent dans un joyeux et en même temps mélancolique tourbillon.

Alors plus d’hésitation possible, allez voir, allez revoir César et Rosalie.

 

Look de Cinéma : la blouse à carreaux de Rosalie

Parce qu’on peut s’inspirer ailleurs que sur les podium de la Fashion week, les films restent aussi une source géniale d’idées pour se looker.

Dans César et Rosalie, on retiendra cette blouse à carreaux très seventies, qui restent une pièce de mode intemporelle finalement.

Tu peux retrouver sur le site de la Redoute, une blouse très très proche de celle de Romy (avec des détails en dentelles, et un col différent)

Ou des pièces dans le même esprit sur le site d’asos.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *